Aperçu des sections

  • Informations générales sur le cours

    Veuillez trouver ci dessous la répartition des groupes pour les exposés presque stablisée; en rouge les personnes qui n'ont pas confirmés.

    Pour le 8 octobre le TD 1 sera en salle De Broglie D pendant les 4 heures, d'abord avec moi, puis avec l'enseignante de sociologie


  • 10 septembre La fin de l’école de la 3e République

    10 septembre            CM1   La fin de l’école de la 3e République


    Veuillez trouver ci-dessous le powerpoint du cours


  • 17 septembre Les réformes de la première massification scolaire (années 1950-1970)

    17 septembre Les réformes de la première massification scolaire (années 1950-1970)  

    Lecture :

    Antoine Prost, « La démocratisation de l’enseignement. Histoire d’une notion » dans Education, Société et politiques. Une histoire de l’enseignement de 1945 à nos jours, nouv. éd. augmentée, Paris, Seuil, 1997.

    Documents historiques (sources) :

    –      Le décret Berthoin de 1959

    –      La loi Haby du 11 juillet 1975


  • TD 24 septembre Le CPE dans un système scolaire en forte recomposition

    TD Le CPE dans un système scolaire en forte recomposition

    Lectures disponible sur le moodle :

    –Christine Focquenoy-Simonnet, « Le surveillant général, ‘ancêtre encombrant’ du conseiller principal d’éducation (CPE), le mythe à l’aune des données archivistiques », Carrefours de l’éducation, 49, 2020, pp. 17-30.

    – Loïc Clavier et Régis Rémy. « L’émergence du métier de CPE depuis 1945 : analyse d’un processus de co-construction inachevé », Les Sciences de l'éducation - Pour l'Ère nouvelle, 52/4, 2019, pp. 39-60.

    Exercice de groupe demandé dans ce TD : présentation d’un article ou d’un chapitre d’ouvrage (ne pas oublier de présenter les auteurs, le support de publication, la date de publication, etc.)

    1r groupe présente les grands arguments de l’article de Christine Focquenoy-Simonnet, et termine en indiquant ce que cette lecture leur apporte pour leur compréhension du CPE aujourd’hui

    2e groupe fait de même pour l’article de Clavier et Rémy  

     10 à 12 minutes maximum !

    Tous les étudiants devraient connaître ceci :

    –      Ch. Liminaire : « L’histoire particulière de la vie scolaire et des CPE dans le second degré en France » dans Delahaye et al, Le conseiller principal d’éducation. De la vie scolaire à la politique éducative, Paris, Berger-Levrault, 2009,  p. 11-30.

    –      Jean-Paul Delahaye, « Le CPE vu par un acteur », Carrefours de l'éducation, vol. 49, no. 1, 2020, p. 115-122.


  • 1r octobre. Crises de l'école, crises de la société des années 1960 aux années 1980

    Lecture :

    Forestier, Yann. « Mai 68 et les paradoxes de la modernisation de l'école », Carrefours de l'éducation, vol. 29, no. 1, 2010, pp. 181-196.

    Le dossier Histoire@politique, n°37, janvier-avril 2019 coordonné par Yves Verneuil « Les oppositions aux réformes éducatives de l’après-mai 1968 » contient un certain nombre d'articles intéressant par rapport à ce cours. Je mets ceux de Verneuil (l'introduction du dossier; de JF Condette et de Y. Forestier ci-dessous).

    Documents historiques :

     – Déclaration finale du colloque d’Amiens, « Pour une école nouvelle. Formation des maîtres et recherche en éducation », Paris, Dunod, 1969.

    – Antoine Prost, Après 1968 : Le Président Pompidou et les lycées, Un document (ce texte sera analysé en profondeur dans le TD 18 novembre)

    Pour vous exercer à l'analyse des documents, je vous demanderai au début du cours le 1r octobre de répondre aux questions suivantes portant sur les extraits de la Loi Haby dans le polycopié, p.18-20. Le cours du 17 septembre évoquait cette loi et permet de la situer comme l'article d'A. Prost  au début du polycopié.  Vous aurez à votre disposition votre polycopié et toutes notes que vous auriez pris (15 minutes pour cet exercice, ce qui implique au minimum d'avoir lu le document!).

    Je ramasserai cet exercice qui fait partie du contrôle continu.

    •Synthétiser les éléments les plus saillants de ce texte par rapport à l’idée de l’égalité des chances, l’usage des méthodes actives, les dispositifs d’aide aux élèves en difficulté et le vie scolaire.
    •Dans votre écrit signaler quel article de cette loi signale un changement par rapport au décret Capelle-Fouchet?

    Cet écrit doit être rédiger.


  • 8 octobre TD Les jeunesses dans une école mixte

    TD n°2 Les jeunesses dans une école mixte: rapports de classe et de sexe (des années 1960 aux années 1980)

    Lecture disponible sur le moodle :

    – Antoine Prost, Ch.7, « Ecoles, collèges et lycées de 1968 à 1984 » dans Education, société et politiques. Une histoire de l’enseignement en France de 1945 à nos jours, Paris Seuil, 1992, 140-168

    – Controverse « La mixité en question » dans  Travail Genre et Société, 11, 2004,  (notamment la présentation de la Controverse par Cacouault et Downs et les articles de Mosconi et de Rogers)

    – Catherine Dorison,  « Louis Legrand et la réforme des collèges », Les Sciences de l'éducation - Pour l'Ère nouvelle, vol. 51, no. 2, 2018, pp. 25-42. 

    Documents 

    – Odette Brunschwig, « L’éducation mixte », L’éducation nationale, novembre 1961 (p.38 dans le polycopié)

    - Louis Joxe, Rapport à la commission d'études sur la fonction enseignant dans le second degré, Paris, La documentation française, 1972. (p.39-40 dans le polycopié)

    – Extraits du Rapport Legrand, Pour un collège démocratique, rapport remis au ministre de l’Éducation nationale. Paris : La Documentation française, 1982 (sur le moodle)

    Exercice de groupe demandé dans ce TD : analyse d’un document dans son contexte

    1r groupe présente le document de Brunschwig et de Louis Joxe en faisant appel à des travaux universitaires pour situer le propos et faire ressortir les enjeux de la mixité à la période   

    2e groupe fait de même pour le rapport Legrand pour faire ressortir les enjeux autour du collège unique après la loi Haby.  

     

    10 à 12 minutes maximum !


  • 15 octobre Remédier aux inégalités dans l’éducation

    Remédier aux inégalités dans l’éducation : des classes nouvelles de Gabriel Monod à l’école du socle (années 1940-2000) 

     

    Lecture (dans le polycopié) :

    Antoine Prost, ch. X « Savary entre rapports et réformes » dans Histoire des réformes de l’éducation, Paris, Seuil, 2019, p. 189-214.

    Et

    Antoine Prost, « Parents et élèves vers plus de droits »,  dans Heurdier et Prost, Les politiques de l’éducation en France, Paris, Documentation française, 2017 ; p.519-522.

    Document : Extraits de la circulaire n°81-4536 instaurant les zones d’éducation prioritaire

    J'ai mis le bon diaporama du cours le 23 octobre 



  • 22 octobre TD3 De l'innovation pédagogique aux politiques d'inclusion

    De l’innovation pédagogique aux politiques d’inclusion : études de cas et politiques nationales

     

    Lecture disponible sur le moodle 

    Pour des repères historiques sur l’éducation prioritaire, voir https://www.reseau-canope.fr/education-prioritaire/comprendre/reperes-historiques.html

    Catherine Dorison, « Le partenariat entre l’Éducation nationale et les établissements spécialisés : cadre juridique et engagement des acteurs. 1975-2005 », Carrefours de l'éducation, vol. 42, no. 2, 2016, pp. 19-31.

    Delphine Patry, « La tentation d’une pédagogie autogestionnaire alternative : l’exemple des lycées expérimentaux dans les années 1980 en France », Recherches en éducation [En ligne], 39, 2020.


    Pur un bref résumé de "l'Ecole autrement" qui évoque l'éducation spécialisée, éducation surveillé, éducation populaire, voir l'extrait Luc, Condette et Verneuil ci-dessous

     Exercice de groupe demandé dans ce TD :  présentation et synthèse d’un article

    1r groupe présente l’article de C. Dorison sur les partenariats MEN avec les établissements spécialisés

    2e groupe présente l’article de Delphine Patry sur les lycées expérimentaux des années 1980


  • 12 novembre André Robert, conférence sur les acteurs de la réforme scolaire

    Lecture: André Robert, Une culture 'contre' l'autre: Les idées de l'éducation nouvelle solubles dans l'institution scolaire d'Etat? Autour de la démocratisation de l'accès au savoir, Paedagogica Historica, 42/1, 2006, 249-261.

    Présentation d’André Robert

    https://recherche.univ-lyon2.fr/ecp/equipes/enseignants-chercheurs/andre-d.-robert

    Notice biographique

    Professeur de philosophie puis formateur d’enseignants dans le second degré pendant une vingtaine d’années, André D. Robert a rejoint l’enseignement supérieur après la soutenance de sa thèse à Paris V-Sorbonne sous la direction de Viviane Isambert-Jamati (Trois syndicats d’enseignants face aux réformes scolaires, 1968-1982). Il a occupé les fonctions de maître de conférences à l’IUFM de Créteil (1991-1995) puis à l’université Rennes 2 (1995-1998) avant d’être nommé professeur à l’ISPEF, université Lumière Lyon 2 (1998), où il avait fait ses premières études de philosophie au début de la décennie 70. De 1999 à 2003, il a été chargé de la rédaction en chef de la Revue française de pédagogie à l’INRP. Président de la commission de spécialistes de sciences de l’éducation de l’ISPEF (2005-2008), responsable des études de master (2004-2008), il a été nommé en 2007 directeur de l’école doctorale EPIC (Education, Psychologie, Information et Communication) n° 485 qu’il dirige encore à ce jour. De 2007 à 2012, il a été directeur pour Lyon 2 du laboratoire Education et Politiques, refondé en 2011 sous le nom Education, Cultures, Politiques, EA n° 4571. En novembre 2011, il a été élu président de la 70e section du Conseil national des Universités.

    Ses recherches se situent dans le domaine de la socio-histoire. Ses principaux travaux ont porté et portent spécifiquement sur les politiques éducatives et sur les syndicalismes enseignants, incluant les interactions entre les deux sphères : analyse politique des systèmes éducatifs, principalement du système éducatif français (20e siècle) ; étude des processus de décision, des réformes et de leurs effets ; recherche d’éléments de modélisation concernant le changement dans les systèmes éducatifs, en intégrant l’action des forces sociales et particulièrement celles de la représentation enseignante constituée par son syndicalisme spécifique. Dans le domaine international, ces recherches s’effectuent notamment dans le cadre de l’ISCHE (International Conference for History of Education) où, après avoir animé pendant cinq ans un Standing working group (SWG) consacré à la « grève enseignante» qui a donné matière à plusieurs publications, André D. Robert dirige depuis 2010 un SWG sur « la pensée critique des enseignants et de leurs associations aux temps de la mondialisation ». Il est professeur invité à l’universidade Lusofona de Lisbonne, où il fait partie du conseil scientifique international du laboratoire de Ciençias de Educaçao. Il est régulièrement invité au Brésil dans le cadre de ses recherches sur le syndicalisme.

     

    Ouvrage(s) scientifique(s) :

    ROBERT, André, Système éducatif et réformes (1944-1993) (1993), Paris : Nathan, 254 pages, épuisé.

    ROBERT, André, Le syndicalisme des enseignants (écoles, collèges, lycées) (1995) Paris : La Documentation Française/CNDP, 178 pages.

    ROBERT, André D., BOUILLAGUET Annick, L’analyse de contenu, (1997), Paris : PUF, collection Que-sais-je?, n° 3271, 128 pages, [2ème édition 2002, 7ème mille, 3ème édition 2007, 9ème mille]

    ROBERT, André D., Actions et décisions dans l’Education nationale, Un itinéraire de recherche (1999), Paris : L’Harmattan, 176 pages.

    ROBERT, André D., TERRAL, Hervé, Les IUFM et la formation des enseignants aujourd’hui (2000) Paris : PUF, 161 pages.

    ROBERT André D., avec Agnès van ZANTEN (dir.), Marie-France GROSPIRON et Martine KHERROUBI, Quand l’école se mobilise (2002) Paris : La Dispute,  270 pages.

    GAUTHIER, R.-F., ROBERT, André D. (2005) L’école et l’argent. Quels financements pour quelles finalités ?, Paris : Retz, 176 pages.

    ROBERT, André D., Miroirs du syndicalisme enseignant (2006) Paris : Nouveaux regards Syllepse, 187 pages.

    ROBERT, André D., L’école en France de 1945 à nos jours (2010) Grenoble : PUG, 2010, 312 pages.


  • 19 novembre TD 4 Paroles d'acteurs

    TD n°4 Paroles de ministres, directeurs de cabinets et les acteurs de terrain

    Lecture disponible sur le moodle. Dans ce TD il s'agit de comprendre les obstacles aux réformes dans le système éducatif à partir de prises de position de certains acteurs. Les articles disponibles sur le moodle peuvent aider à mettre en contexte (notamment les travaux de Yann Forestier (dans le polycopié aussi) . Voir également de Y. Forestier, « Les savoirs contre la pédagogie ? Interroger la symétrie des querelles sur l’école », Mots. Les langages du politique [En ligne], 113 | 2017, mis en ligne le 09 mars 2019,  URL : http://journals.openedition.org/mots/22649 ;; DOI : https://doi.org/10.4000/mots.2264


    1) Autour de la loi Jospin

     Lydie Heurdier et  Antoine Prost, « La loi Jospin et l’hostilité aux réformes » dans Les politiques de l’éducation en France, Paris,  La documentation français, 2017, 309-311, 327-333.

    Plus spécifiquement pour cet exposé autour de la  loi Jospin, prenez connaissance des mesures précises de la loi en plus des réactions qu'elle suscite. Il s'agit à partir de cet exemple de mieux comprendre le débat entre "pédagogues" et "anti-pédagogistes"  (ou Républicains). J'ai rajouté une photocopie de quelques pages de la synthèse de Luc, Condette et Verneuil sur la question. 

    2) Autour de la réforme en éducation

     Dominique Raulin et Bernard Toulemonde, « La réforme en éducation, vue par des acteurs », Carrefours de l'éducation, vol. 41, no. 1, 2016, p. 201-221 (centrez votre analyse sur l’entretien avec Toulemonde)

     Pour cet exposé, il sera plutôt question du point de vue sur la réforme d'un acteur de l'Education nationale, qu'il faudrait croiser avec l'analyse qu'en fait Antoine Prost dans la conclusion de son livre sur les réformes en éducation "Du changement dans l'Education nationale" (chapitre déposé ci-dessous)

     

    10-12 minutes maximum !


  • 10 décembre: Les pédagogies en débat depuis la Deuxième Guerre mondiale

    pour ce dernier cours magistral on reviendra sur la question des crises et des réformes à partir de deux chapitres d'Antoine Prost

    Lecture

    Antoine Prost, Ch. 8 « La réforme de la pédagogie aura-t-elle lieu ? », dans Histoire des réformes de l’éducation de 1936 à nos jours, Paris, Seuil, 2019, p. 141-164. (c'est dans le polycopié, p.69--mal place je m'en excuse!)

    Antoine Prost, Conclusion. Du Changement dans l’éducation nationale, Histoire des réformes de l’éducation de 1936 à nos jours, Paris, Seuil, 2019, p.301-326. (sur le moodle ci-dessous)

     

    Document

    Extraits de Célestin Freinet sur les méthodes de lecture,  paru dans L’Educateur (1959) et repris dans La Méthode naturelle. L’apprentissage de la langue, Paris, Marabout, 1975.


    L'exercice écrit demandé (qu'on fera en début de cours) sera à partir du texte de Freinet.

    Pour ce dernier cours l’exercice écrit demandé est le suivant. Lire en amont le document en fin de polycopié de Célestin Freinet (mal placé mais à quelques pages de la fin). Le chapitre de Prost sur la réforme de pédagogie va nourrir mon cours, et vous donnera des éléments de contexte, mais l’exercice écrit porte sur Freinet.  Pour l’écrit, je vous demande de vous concentrer sur la fin du texte intitulé « La méthode globale, cette galeuse »  datant de 1959.

     

    Dans un écrit analytique expliquez l’argument conclusif de Célestin Freinet au sujet de la méthode globale en lecture.  Commencez à partir de la phrase « Dans l’actuelle querelle des méthodes…. » (p.911 de l'extrait)  (je remets le texte dans son  ensemble ci-dessous.